Undergraduate Program

Certification

POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE - CERTIFICATION

L’ABNORM s’engage à assurer la confidentialité, la sécurité et l’exactitude des informations et renseignements auxquels elle aura accès dans le cadre de ses activités de certification.

À l’exception des renseignements qui sont diffusés sur son site internet relatifs à la validité des certificats délivrés par l’ABNORM et au statut d’une certification, toute l’information recueillie par l’ABNORM dans le cadre de la certification est considérée comme confidentielle.
Les intervenants extérieurs (auditeurs et membres des comités techniques de certification) sont soumis aux exigences strictes de confidentialité, et signent, à cet effet un engagement de confidentialité.

L’ensemble du personnel œuvrant pour le service certification de l’ABNORM est sensibilisé à l’importance d’appliquer les dispositions qui le concernent et de soumettre au Directeur de la Normalisation et de la Certification de l’ABNORM, pour évaluation et décision, toutes les situations y dérogeant.

POLITIQUE IMPARTIALITÉ - CERTIFICATION

L’ABNORM s’engage :

  • à assurer le respect des exigences internationales d’accréditation selon la norme ISO 17065 et à fournir tous les moyens nécessaires pour assurer l’impartialité de ses services et de ses décisions;
  • à faire une revue annuelle de activités planifiées et mises en œuvre dans le cadre de l’impartialité et à soumettre les résultats de sa revue à son Comité d’Impartialité;
  • à agir avec promptitude dans le traitement et la résolution de toute situation de conflit d’intérêts qui pourrait lui être rapportée et qui pourrait compromettre la confiance du public envers la fiabilité de ses programmes et la crédibilité de ses décisions de certification.
  • L’ensemble du personnel œuvrant pour le Service de la Certification de l’ABNORM est sensibilisé et formé sur l’importance d’agir de manière impartiale et d’être libre de toutes pressions administratives, commerciales, financières ou autres qui pourraient compromettre son impartialité. De plus, il a le devoir d’appliquer les dispositions qui le concernent et de soumettre au Directeur de la Certification et de la Normalisation de l’ABNORM, pour évaluation et décision, toutes les situations ayant des apparences de conflits d’intérêts lorsqu’elles sont repérées.

POLITIQUE QUALITE - CERTIFICATION

L’ABNORM a pour mission L’Agence Burkinabé de Normalisation, de la Métrologie et de la Qualité a pour missions principales d’œuvre à:

  • la mise en œuvre de la politique nationale en matière de normalisation ;
  • la mise en œuvre de la politique nationale en matière de métrologie ;
  • la mise en œuvre de la politique nationale en matière de qualité ;
  • l’inspection des produits et des services (importation, exportation et production locale) ;
  • la certification des personnes, des produits et des systèmes ;
  • la réalisation d’analyses et d’essais sur les produits.

L’ABNORM se base sur les exigences internationales en vue de mener à bien la mission qui lui est assignée dans le dispositif d’appui aux secteurs privé et public notamment en favorisant l’acceptation des produits sur tous les marchés.
La certification apporte une valeur ajoutée aux entreprises, à leurs clients et aux autres parties intéressées lorsqu’elle est décernée par une tierce partie impartiale et compétente.
L’ABNORM est en mesure d’offrir cette valeur ajoutée grâce à ses activités de reconnaissance de la conformité et s’engage à satisfaire aux exigences les de ses clients :

  • en respectant rigoureusement les exigences internationales dans le fonctionnement de son service de certification,
  • en certifiant les produits, les processus et les services conformément aux normes et aux documents de référence applicables;
  • en considérant les besoins actuels et futurs de ses clients ainsi que de ceux de toute autre partie intéressée par ses services;
  • en développant un réseau de partenariats en lien avec les besoins de sa clientèle;
  • en mettant les ressources suffisantes pour assurer :
    • l’impartialité de son système de certification et de ses décisions;
    • le maintien et le développement des compétences de son personnel;
    • l’amélioration continue de l’efficacité de son système de gestion de la qualité;
  • en assurant le maintien d’un niveau d’efficacité administrative et de savoirfaire qui répond aux besoins de ses clients. Le personnel de l’ABNORM reconnu pour sa rigueur, sa compétence et son professionnalisme permet de garantir une confiance totale pour la réalisation de ses services.
    AGENCE

Agence Burkinabé de Normalisation, de Métrologie et de la Qualité

Avenue Ky Zerbo
01 BP 19
Ouagadougou 01
Burkina

Tél: +226 25 37 14 43
E-mail: abnorm.bf@gmail.com

Lundi – Vendredi 7:30. – 16:00.

Suivez-nous

Contactez nous

Quelles démarches pour la certification ?

La réalisation d’une prestation de certification est le service que l’ABNORM entreprend après une demande en vue de procéder à l’évaluation de la conformité d’un produit, d’un procédé ou d’un service aux normes en vue de la délivrance du droit d’utilisation de la marque NBF. Les étapes essentielles pour la certification sont :

1

Demande client

Le client formule sa demande en suivant un modèle qui lui est envoyé par l’ABNORM après sa manifestation d’intérêt.

2

Revue de la Demande client

La demande du client est étudiée en vue statuer sur la faisabilité. Il s’agit notamment de s’assurer que l’ABNORM dispose des moyens de procéder à la certification du produit pour lequel le client a formulé la demande.

3

Faisabilité

La faisabilité est possible lorsque tous les moyens et conditions sont réunis afin de procéder à la certification.

4

Présentation de l’entreprise et du service à certifier

L’entreprise soumet à l’ABNORM sa présentation succincte, les produits fabriqués, les produits pour lesquels le certificat est demandé, les certifications déjà obtenues, la personne responsable, le point focal

5

Validation de la présentation

Le formulaire de présentation de l’entreprise est étudié au niveau de l’ABNORM pour s’assurer que les conditions minimales exigées sont remplies. A la réception des renseignements sur l’entreprise, vérifier la validité sur le plan réglementaire et technique, notamment l’identification claire des produits, l’existence des diagrammes de production, l’existence d’un système d’autocontrôle.

6

Choix de l’auditeur

Les auditeurs agréés par l’ABNORM sont inscrits dans la base des auditeurs créée à cet effet. Le choix des auditeurs se fait sur la base de leur formation initiale, de leur compétence et expérience dans des domaines spécifiques de certification

7

Notification de l’entreprise

L’entreprise est informée par courrier officiel des auditeurs devant procéder à son évaluation

8

Acceptation de l’auditeur

L’entreprise réagit dans un délai d’une semaine pour marquer son accord ou son désaccord justifié des auditeurs choisis par l’ABNORM

9

Planification de l’audit

Le planning est toujours effectué de commun accord avec l’entreprise à auditer

10

Préparation de la prestation par l’auditeur

La prestation se prépare quelques jours avant l’audit. L’auditeur examine les documents mis à disposition par l’entreprise et fait le point de ce qu’il faut pour mener à bien l’audit. Il y a donc au préalable une concertation entre l’auditeur et l’ABNORM et au besoin avec le répondant du client.

11

Réalisation de la prestation

L’auditeur procède à l’évaluation de l’entreprise sur la base des exigences du RTPC et autres documents exigés notamment les textes réglementaires.

12

Echantillonnage

L’échantillonnage est effectué sur la base des normes d’échantillonnage en fonction de la nature et du type de produits. Il est effectué par un agent du laboratoire de l’ABNORM et transmis à un laboratoire préalablement choisi.

13

Analyse

Les analyses sont effectuées dans un laboratoire choisi dans le réseau des laboratoires de l’ABNORM en fonction des produits à certifier et des paramètres à contrôler.

14

Elaboration du rapport d’audit

Le rapport d’audit est élaboré par l’auditeur en faisant ressortir les points conformes, les non conformités mineures et majeures, les points forts et les points faibles de l’entreprise

15

Transmission du rapport d’audit

Le rapport d’audit est transmis à l’ABNORM par l’auditeur au plus tard 15 jours après l’audit.

16

Validation du rapport

Le rapport est validé par le responsable du programme de certification après vérification de la prise en compte de tous les points d’évaluation par l’auditeur.

17

Convocation du comité technique

Le comité technique est convoqué par le Directeur général de l’ABNORM.

18

Examen du rapport

Le rapport est synthétisé en faisant ressortir les différents scores de l’entreprise en termes d’écarts et de points conformes.

19

Proposition d’octroi du certificat

Le CTC après examen du rapport formule le cas échéant la proposition d’octroi du certificat à l’entreprise cliente.

20

Transmission du rapport du comité technique

Le rapport du CT est rédigé par le ST et transmis au DG ABNORM dans un délai de 3 jours après la réunion d’examen.

21

Décision et notification

La décision d’octroi du certificat est prise par le DG ABNORM et notifiée au client

22

Délivrance du Certificat

Le certificat est délivré par le DG ABNORM pour une durée d’une (01) année. Cela lui donne le droit d’apposer la marque NBF sur ses produits durant cette période

23

« Audit » de surveillance marché

Les audits de surveillance s’assurent du maintien du dynamisme de l’entreprise dans le respect des exigences. Ils sont effectués une fois dans l’année.

24

Maintien du certificat

Le maintien du certificat est conditionné par le respect des exigences durant les audits de surveillance.

25

Annulation du certificat

L’annulation est la résultante du non-respect des engagements et des exigences par le client.